Mon histoire

Recevoir une carte : un plaisir particulier

Depuis toute petite, les anniversaires étaient un moment particulier, et ces journées spéciales avaient toutes un point commun : la matinée commençait par l’ouverture de la boîte aux lettres… J’y découvrais avec impatience les belles cartes que ma famille m’avait envoyé juste à temps, avec leurs papiers tissés, leurs messages touchants, & leurs illustrations pleine de beauté. Savoir que ces personnes chères avaient passé du temps à trouver LA carte qui me ferait le plus plaisir a sûrement fait germer cet amour du papier et des petites attentions qui réchauffent le cœur.

En grandissant, j’ai suivi un parcours artistique, dans les arts appliqués & le design (la Martinière Diderot, Lyon), ou j’ai appris le dessin & la minutie.

Loin des yeux…

Lors d’un séjour long de volontariat en Slovénie, j’ai voulu trouver un moyen de témoigner mon affection à mes proches alors éloignées : les cartes ont semblé évidentes.

Au cours de mes voyages, je récupérais de vieux papiers dans une librairie slovaque, de la dentelle dans un entrepôt tchèque… J’enrichissais également un carnet de voyages, avec des dessins & des collages.

A mon retour, je souhaitais continuer l’aventure : j’allais donc partir pour du volontariat dans un centre culturel Espagnol, luttant contre les préjugés en utilisant l’art. Pour financer ce projet, j’ai créé une campagne de crowfunding, où en échange d’une petite aide financière, j’envoyais des cartes créées sur place. .

Vidéo en stopmotion réalisée pour la campagne

La campagne fût un succès. J’ai donc réalisé une vingtaine de cartes uniques, selon les désirs, occasions particulières des clients. Comme les retours ont été très positifs, et que j’avais moi-même pris beaucoup de plaisir à les créer, j’ai décidé de me lancer !

La suite ? Elle se construit avec vous…

Ecrire une carte, c’est prendre le temps pour quelqu’un que l’on apprécie, c’est poser les mots qui ont besoin de sortir sur le papier, et surtout la joie d’ouvrir sa boîte aux lettres et d’y trouver une si belle attention …